Pour recevoir notre newsletter
+
Jean Tulard
Dictionnaire amoureux de Napoléon
 

Philippe Chauveau : Jean Tulard, nous sommes ici avec vous, dans votre bureau,  pour parler de votre actualité, ce dictionnaire amoureux de Napoléon. Comment est née cette fascination pour Napoléon ? Etes-vous tombé dedans par hasard ou est-ce que c'est quelque chose qui vient de plus loin ?

Jean Tulard : Je ne suis pas tombé dedans par hasard, ça ne vient pas de plus loin, c'est simplement une opportunité de carrière. Il y a eu un effondrement complet des études napoléoniennes, plus rien. Je suis devenu historien parce que ma mère était conservatrice des archives du musée de la préfecture de police, qui se trouvait alors au 36 quai des orfèvres, le fameux 36 quai des orfèvres; et je me souviens, j'allais voir ma mère, je me suis dit, tiens je pourrais faire un mémoire de maîtrise en histoire avec elle et elle m'avait dit, il y a un très beau sujet, c'est la création de la préfecture de police. Et qui l'a crée ? C'est Bonaparte et la mémoire de maîtrise s'est transformée en thèse, les débuts de l'administration parisienne au XIXeme siècle. Michel Fleury,  qui fut mon maître, s'était occupé de ma thèse. Il a dit « Mais ce serait bien si on créait une chaire d'histoire du premier empire qui permettrait d'avoir quelqu'un qui pourrait assumer toutes les responsabilités lorsque en 1969, se produira le bicentenaire de la naissance de Napoléon. J'étais seul sur le marché. Je me retrouve directeur d'études, très jeune, à l'école pratique des hautes études chaire d'histoire du premier empire et je suis devenu le spécialiste de Napoléon.

Philippe Chauveau : Cet ouvrage que vous publiez aux éditions Plon, c'est « Le Dictionnaire Amoureux » mais c'est un petit peu je t'aime moi non plus. Parfois vous n'êtes pas tendre sur les actions de Napoléon, sur les personnages qui l'on entouré.

Jean Tulard : Oui.

Philippe Chauveau : Comment l'avez vous conçu ce dictionnaire amoureux ?

Jean Tulard : Alors c'était très embarrassant parce que d'abord j'avais fait un dictionnaire Napoléon qui -lui- était savant avec 300 collaborateurs, c'est à dire chaque fois, le meilleur spécialiste du Maréchal Trucmuche, c'est un livre de référence. J'avais fait ce livre de référence, c'était gênant de refaire un autre dictionnaire Napoléon et celui là, il s'agissait qu'il fut subjectif; c'est à dire que je ne retienne de Napoléon que ce qui moi, puisque amoureux, m'avait fasciné. Or, les 3 passions sont dans l'ouvrage, c'est d'une part le cinéma, et donc vous avez un article cinéma, Napoléon au cinéma;  romans policiers, Napoléon héros de roman policier et gastronomie, parce que la gastronomie née sous Napoléon. Le mot gastronomie date du poème de Berchoux, 1801, c'est lui qui lance ce mot, gastronomie. Donc si vous voulez, il y a tout ce qui me plaît.

Philippe Chauveau : Quel image voulez vous donnez de Napoléon dans ce dictionnaire amoureux ?

Jean Tulard : Ce que j'ai voulu dire, c'est que Napoléon n'est pas du tout l'homme qui a étranglé la république au 18 Brumaire, l'empire ne touche pas au principe d'égalité. Il crée une noblesse, mais une noblesse sans privilèges. Un noble paye ses impôts comme les autres. Contrairement à ce que l'on dit, Napoléon a sauvé la république. Ce qu'il y a de bien avec Napoléon, c'est que ça ne s'arrête jamais. Napoléon empoisonné, Napoléon est-il aux Invalides ? Napoléon est-il breton ? Je vous rappelle qu'on a dit que Napoléon était né en Bretagne près de Saint-Pol-de-Léon, de là, le prénom de Napoléon. Né-a-Pol-Léon, né à St Pol-de-Léon.

Philippe Chauveau : Est-ce que ce dictionnaire amoureux a été pour vous l'occasion, peut-être, d'aborder des sujets, des thèmes sur Napoléon que vous n'aviez pas pu aborder jusqu'à présent ?

Jean Tulard : Oui oui, il y a des thèmes un peu inattendus, des personnages aussi, et il y a même un article Fortuné. Fortuné c'est un carlin, c'est le carlin de Joséphine. Elle est très attachée à ce chien. Bonaparte l'épouse et le premier soir, il se glisse dans la couche de Joséphine, tremblant d'émotion et il sent une très vive douleur au mollet. Et c'était Fortuné, le carlin, qui était dans le fond du lit, il dormait avec sa maitresse. Et  trouvant cet intrus qui lui donnait des coups de pieds dans le fond du lit, l'a mordu, violemment au mollet et Bonaparte a été forcé de battre en retraite, c'est le premier vainqueur de Napoléon.

Philippe Chauveau : Merci beaucoup Jean Tulard, voilà une autre façon peut être de découvrir Napoléon, ça s'appelle « Le Dictionnaire Amoureux de Napoléon » et c'est publié eux éditions Plon.
Merci.


Philippe Chauveau
 
Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean TulardDictionnaire amoureux de Napoléon
Aux éditions Plon
À la une : Jean Tulard - Dictionnaire amoureux de Napoléon

Présentation Portrait Le livre Avis des lecteurs
Lorsque l'on évoque Napoléon, inévitablement Jean Tulard apparait. C'est pourtant un peu par hasard que ce passionné de cinéma s'est retrouvé propulsé « spécialiste de Napoléon ». Professeur à la Sorbonne, il publie son 1er livre sur Napoléon en 1964 avec un titre provocateur « L'anti Napoléon, la légende noire de l'empereur ». Depuis, en une cinquantaine d'ouvrages consacrés à l'empereur, à ses contemporains ou à son époque, Jean Tulard s'est imposé comme le grand connaisseur de Napoléon Ier.
Mais dans cette bibliographie historique ...

Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard - Présentation - Suite
Philippe Chauveau : Bonjour Jean Tulard.

Jean Tulard : Bonjour.

Philippe Chauveau : Merci de nous recevoir ici, dans votre bureau. On vous connaît bien sûr pour votre travail d'historien sur l'épopée napoléonienne et sur le personnage de Napoléon. Et puis on vous connaît maintenant aussi pour votre passion pour le cinéma. Il y a eu plusieurs ouvrages consacrés au cinéma. Expliquez-nous comment on peut être à la fois, un passionné d'histoire et un passionné de cinéma. Comment les deux arrivent-ils ...

Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard - Portrait - Suite
Philippe Chauveau : Jean Tulard, nous sommes ici avec vous, dans votre bureau,  pour parler de votre actualité, ce dictionnaire amoureux de Napoléon. Comment est née cette fascination pour Napoléon ? Etes-vous tombé dedans par hasard ou est-ce que c'est quelque chose qui vient de plus loin ?

Jean Tulard : Je ne suis pas tombé dedans par hasard, ça ne vient pas de plus loin, c'est simplement une opportunité de carrière. Il y a eu un effondrement complet des ...

Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard - Le livre - Suite
Posté par : Elie le 27/07/2012
J’avais fait quelque peu connaissance avec Fouché et Talleyrand en conversant avec Cambacérès via d’Ormesson, voici que je les retrouve dans ce … dictionnaire puisque indiqué dans le titre, le lecteur commence effectivement sa lecture par la première lettre de l’alphabet et découvre avec plaisir ces anecdotes et histoires de toutes sortes de cette époque mouvementée ; alors, roman ou dictionnaire ? les deux mon général. Des personnages comme Corvisart ayant donné son nom à une rue et une station du métro parisien était le médecin attitré de Napoléon, l’Empire a marqué les rues de paris ; et le chapeau de Napoléon eut du succès bien avant « le chapeau de Mitterrand », avec la disparition de certains métiers comme celui de chapelier je doute apercevoir un jour le chapeau de Jean d’Ormesson ou le chapeau de Jean Tulard, mais cet attribut étant toujours à l’honneur outre-Manche le Blocus continental a eu quelques effets ; ah ! l’Histoire, c’est d’une grande difficulté.
Une écriture malicieuse, au diapason des citations et des écrits de ces grands hommes de l’empire qui ont commenté leur époque, illustre avec justesse les évènements actuels et illumine le texte ; en bref ce livre c’est la Bérézina, Bérézina que j’ai toujours employé dans le sens positif mais dont j’ai retrouvé l’explication dans ce livre, la Bérézina est une victoire française que l’on doit aux pontonniers du général Eblé. Alors pas d’hésitation à avoir sur la lecture de ce « Dictionnaire amoureux de Napoléon », car en prime toutes ces histoires qui constituent une partie de la grande Histoire loin de superfluités sont bien véridiques.
Avec comme note en préface : « Il ne s’agit ici que d’une promenade autour des personnages et des thèmes de l’histoire de Napoléon, libérée des contraintes de l’érudition et où le « je » n’est pas banni. » ; en première page de couverture un beau portrait de Bonaparte ou Napoléon ? peint par David, et très certainement exposé au Louvre.
Dorénavant inutile de déchiffrer de futurs hiéroglyphes pour comprendre l’Empire, ce livre par une écriture légère regroupe avec humour l’essentiel concernant cette période courte et riche en évènements.
Posté par : Elie le 05/07/2012
« Il l’a dans la peau Léon ! »
Dictionnaire amoureux de Napoléon de Jean Tulard - Commentaires - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.