Pour recevoir notre newsletter
+
Marianne Maury-Kaufmann
Dédé, enfant de salaud
 

Philippe Chauveau :
Marianne Maury Kaufmann, un premier roman, est-ce un peu comme un premier enfant ?

Marianne Maury Kaufmann :
C'est apparenté oui. Je pense qu'on vous l'a souvent dit.

Philippe Chauveau :
Non, non !

Marianne Maury Kaufmann :
Oui, un livre c'est un peu comme un bébé. Et au moment où on le donne à l'éditeur on a vraiment un déchirement, comme quand on laisse un bébé à la crèche. Là, mon livre c'est un ado. Je vois bien qu'il se détache de moi. C'est affreux.

Philippe Chauveau :
Justement, parlons de cet enfant, de ce « Dédé, enfant de salaud ». Pour planter le décors, nous sommes en pleine campagne, dans la région Centre, dans une campagne qu'on ne nomme pas d'ailleurs. Au coeur des années 75, quelque chose comme ça ?

Marianne Maury Kaufmann :
Oui, années 70. Je nomme à un moment la campagne quand même. Je parle du Poitou.

Philippe Chauveau :
Dédé vit dans une ferme entre une mère qui ne l'aime pas et une grand-mère qui l'adore. Il se partage entre les deux, cherchant un peu d'amour là où on veut bien lui en donner. Qu'est ce qui vous a donné envie de parler de Dédé ?

Marianne Maury Kaufmann :
J'ai croisé un homme qui a passé son enfance à la campagne, qui me racontait des choses que je trouvais, pour moi qui suis de la ville, très exotiques et très romanesques. D'autre part comme j'avais envie d'écrire quelque chose qui ne soit pas autobiographique, je me suis dit tiens voilà le cadre idéal pour écrire un livre et ça me permettra d'être totalement libre d'écrire sur la campagne puisque je ne la connais pas.

Philippe Chauveau :
Un mot sur l'environnement familial de Dédé. Il y a sa grand-mère avec laquelle il entretient un rapport très affectueux, très fusionnel. En revanche, avec sa mère et son beau-père ça ne va pas du tout. Il a une soeur, c'est un peu  moyen. On peut revenir sur tous ces personnages ?

Marianne Maury Kaufmann :
Quand j'ai commencé l'écriture, je pensais que je parlais d'un gamin et tout d'un coup, je ne sais pas pourquoi, son histoire s'est dessinée. Et dans la foulée sa mère s'est dessinée, elle a pris de plus en plus d'importance. Elle est devenue presque le personnage principal. Ce que je me suis aperçu que je disais c'est que l'amour maternel ne va pas de soi. Selon moi l'amour maternel ne coule pas de source. On n'aime pas forcément son enfant.

Philippe Chauveau :
On va suivre Dédé sur trois saisons. On va le retrouver à l'école, l'école du village. Ensuite il y aura la période estivale avec son copain Laurent et puis il partira en pension. Ce sont des jeux de gamin, ils font à la pêche, ils se font coller par l'institutrice. Et puis il y a aussi les problèmes des grands qui interviennent dans leur vie, il y a la mort qui s'impose à eux. C'est l'adolescence avec une certaine noirceur ?

Marianne Maury Kaufmann :
Mon désir était de décrire la façon qu'ont les adolescents de tout prendre à coeur. Alors les choses violentes comme les choses belles. Une partie de pêche réussie peut prendre des proportions, laisser un souvenir d'eden. Et un événement malheureux devenir un drame terrible.

Philippe Chauveau :
Est-ce que Dédé vous auriez eu envie de le protéger, car vous le laisser partir. Pourquoi avez-vous fait ce choix ?

Marianne Maury Kaufmann :
Comment ça je le laisse partir ?

Philippe Chauveau :
Comme si vous n'aviez pas envie de nous faire partager la suite d'une vie potentielle.

Marianne Maury Kaufmann :
Oh lala Philippe ! Mais vous vous faites des illusions. Je viendrai ici parler de la suite de Dédé dans quelques temps.

Philippe Chauveau :
C'est vrai ?

Marianne Maury Kaufmann :
Mais bien sûr, j'imagine. Je me laisse cette possibilité. C'est vrai que je suis très attachée à lui.

Philippe Chauveau :
Merci beaucoup Marianne Maury Kaufmann. C'est votre premier roman, votre actualité. Un roman lumineux. Bien sûr il y a des passages qui sont bouleversants. Ce Dédé je crois qu'on va le garder assez longtemps en soi. Ca s'appelle « Dédé, enfant de salaud », c'est votre livre aux éditions Fayard.


Philippe Chauveau
 
Dédé, enfant de salaud de Marianne Maury-KaufmannDédé, enfant de salaud
Fayard
À la une : Marianne Maury-Kaufmann - Dédé, enfant de salaud

Présentation Portrait Le livre L'avis du libraire Avis des lecteurs
Sur Web TV Culture nous suivons depuis plusieurs années déjà Marianne Maury Kaufmann. Découverte avec Gloria, son personnage que l'on retrouve chaque semaine dans le magazine Fémina, Marianne Maury Kaufmann s'est avant tout illustrée comme dessinatrice, mais l'envie d'écriture était déjà là. Après un recueil de nouvelles « Pas de chichis » en 2013, elle signe son premier roman, chez Fayard, « Dédé, enfant de salaud ». Nous sommes dans les années 75 au coeur du Poitou, Dédé, un gamin mal aimé, découvre la ...

Dédé, enfant de salaud de Marianne Maury-Kaufmann - Présentation - Suite
Philippe Chauveau :
Bonjour Marianne Maury Kaufmann. J'ai grand plaisir à vous accueillir. Sur Web TV Culture, on prend plaisir à suivre votre évolution littéraire. On vous a rencontré pour votre personnage de Gloria, ce petit bout de bonne femme que l'on retrouve chaque dimanche dans « Version Fémina ». Ensuite il y a eu « Pas de chichis », c'était un recueil de nouvelles. Et aujourd'hui, votre premier roman « Dédé, enfant de salaud ». Est-ce la même Marianne Maury Kaufmann que l'on retrouve derrière ...

Dédé, enfant de salaud de Marianne Maury-Kaufmann - Portrait - Suite
Philippe Chauveau :
Marianne Maury Kaufmann, un premier roman, est-ce un peu comme un premier enfant ?

Marianne Maury Kaufmann :
C'est apparenté oui. Je pense qu'on vous l'a souvent dit.

Philippe Chauveau :
Non, non !

Marianne Maury Kaufmann :
Oui, un livre c'est un peu comme un bébé. Et au moment où on le donne à l'éditeur on a vraiment un déchirement, comme quand on laisse un bébé à la crèche. Là, mon livre c'est ...

Dédé, enfant de salaud de Marianne Maury-Kaufmann - Le livre - Suite
« La boucherie »
Jean-Paul Collet
6 Rue Monge, 75005 Paris
tél : 01 42 17 08 80
www.laboucherie.com



C'est assez gonflé d'écrire un roman comme ça parce que ça secoue tous les poncifs. C'est un roman un peu de terroir. Ca se passe à la campagne. C'est un peu frustre. Le premier chapitre, on est un peu désarçonné. Il y a une violence. C'est un roman assez déstabilisant. Il y a une énergie, une force, un ...

Dédé, enfant de salaud de Marianne Maury-Kaufmann - L'avis du libraire - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.