Pour recevoir notre newsletter
+
Maud Tabachnik
Ciel de cendres
 
Maud Tabachnik, « Ciel de cendres » chez Albin Michel, c’est votre nouveau roman. Comment est née cette histoire ?

En 2006, il y a eu la commémoration à Paris du 80ème anniversaire de Simon Petlioura, en héros nationaliste ukrainien, ça m’a énervée, et je me suis dit, il faut que j’indique ce qu’est ce Simon Petlioura, ce qu’il a fait, les dizaines de milliers de gens qu’il a tués, c’était un héros nationaliste ukrainien mais c’était aussi un assassin. C’est parti de là.
Et puis les personnages, comme d’habitude, se sont imposés à moi. Je ne sais jamais ce que je vais écrire, j’ai un sujet, je veux parler de quelque chose, et à ce moment-là les personnages arrivent.

Nous sommes donc en Ukraine, au milieu des années 80, avec trois personnages principaux : Vladimir, Charles et Yvan, vous pouvez nous présenter brièvement ces trois personnages très différents ?

Vladimir est le fils d’un commissaire politique, donc d’un tueur politique, qui dit commissaire politique à cette époque, c’est un tueur. Au départ, c’est pas un garçon mauvais, il évolue tellement dans un univers criminogène que le crime lui apparaît comme quelque chose de normal. Le deuxième c’est Charles, un français, petit-fils d’ukrainiens déportés, ils sont venus se réfugier en France pour échapper aux pogroms d’Ukraine, ils se sont faits prendre pendant la guerre ; ça pourrait une partie de mon histoire. Il y a le troisième, Yvan, qui est mon petit préféré il faut bien le dire, qui est un homme d’une grande naïveté, qui est bon, intrinsèquement bon ; moi qui ne crois pas beaucoup à la bonté, là c’est vrai, c’est un homme qui est bon, qui est naïf, qui est fort, et qui bien sûr, comme tous ces gens-là, s’en prend plein la tête. Je suis beaucoup plus proche du destin de Charles, c’est davantage mon histoire, à beaucoup de points de vue, mais Yvan, je l’aime d’amour, je l’aime comme il est, en plus c’est la victime désignée, c’est le bouc émissaire, on l’accuse, il ne peut pas se défendre, il n’a pas ce qu’il faut pour se défendre et moi le bouc émissaire, j’en connais un rayon !

Vos trois personnages principaux, Vladimir, Charles et Yvan ne se connaissent pas, mais il convergent tous vers le même point, cette ville d’Ukraine nommée Tchernobyl, que représente pour vous Tchernobyl ?

Tchernobyl, c’est un des derniers drames, une des dernières grandes catastrophes du 20ème siècle. Toujours maintenant, il y a toute une partie de cette région qui est mortelle. Et faire ça à notre terre, c’était violent, en plus il y a eu le mensonge d’état, il y a eu le sacrifice des gars qu’on a envoyés pour éteindre l’incendie, c’est un crime d’état.

Que ce soit pour le passé de vos personnages principaux, que ce soit pour dépeindre l’union Soviétique de la Perestroïka, ou les évènements de Tchernobyl, vous avez beaucoup travaillé, beaucoup de recherches sans doute ?

Autant je suis romancière dans l’âme, je laisse partir l’imagination, autant dès qu’il y a un cadre historique, pour moi, il doit être verrouillé. Je ne veux pas faire d’erreurs là-dessus, la fiction c’est une chose, autour, il faut que ce soit sérieux ; quand je donne des chiffres, des dates, des faits, ils sont vérifiés, revérifiés.

« Ciel de cendres » chez Albin Michel.
Maud Tabachnik, merci de nous avoir reçus pour Web Tv Culture.
Philippe Chauveau
 
Ciel de cendres - Maud TabachnikCiel de cendres

À la une : Maud Tabachnik - Ciel de cendres

Présentation Le Portrait Le livre L'avis du libraire AVIS DU LIBRAIRE Avis des lecteurs
Depuis 1991, Maud Tabachnik est bien connue des amateurs de polars et de thrillers politiques. On se souvient de ses héros récurrents le lieutenant de police Sam Goodman et la journaliste Sandra Khan dans le « Festin de l’araignée », « Gémeaux », « un été pourri » ou encore « le tango des assassins » .

Les livres de Maud Tabachnik sont de véritables coups de poing qui entraînent le lecteur dans les aventures les plus sombres ...

Ciel de cendres - Maud Tabachnik - Présentation - Suite
Maud Tabachnik merci de nous recevoir pour votre nouveau roman « Ciel de cendres ». Comment êtes-vous « entrée » en littérature ?

C’est pas comme quand on rentre dans les ordres, ça a été moins douloureux, ça a été même un plaisir. J’avais un cabinet d’ostéopathie que j’ai mis en gérance, j’ai acheté une propriété en Touraine et j’ai commencé à écrire.
Quels sont les auteurs qui vous ont inspirée ?

Les auteurs étrangers, les américains, les ...

Ciel de cendres - Maud Tabachnik - Le Portrait - Suite
Maud Tabachnik, « Ciel de cendres » chez Albin Michel, c’est votre nouveau roman. Comment est née cette histoire ?

En 2006, il y a eu la commémoration à Paris du 80ème anniversaire de Simon Petlioura, en héros nationaliste ukrainien, ça m’a énervée, et je me suis dit, il faut que j’indique ce qu’est ce Simon Petlioura, ce qu’il a fait, les dizaines de milliers de gens qu’il a tués, c’était un héros nationaliste ukrainien mais c’était aussi un ...

Ciel de cendres - Maud Tabachnik - Le livre - Suite
Gérard COLLARD Librairie LA GRIFFE NOIRE
2 rue de la Varenne
94100 SAINT MAUR DES FOSSÉS
01 48 83 67 47 Site Internet : La griffe noire Aux polars, c’est un peu l’inspecteur Harry aux films. Son premier roman, ça été vraiment…un grand punch, d’ailleurs la grande révélation, c’est qu’on aurait pu penser qu’elle était une américaine, elle écrit un peu à l’anglo-saxonne. Il y a Fred Vargas, tasse de thé, dentelle, 18ième, très psychologique. Et puis il y a Maud ...

Ciel de cendres - Maud Tabachnik - L'avis du libraire - Suite
Gérard COLLARD Librairie LA GRIFFE NOIRE
2 rue de la Varenne
94100 SAINT MAUR DES FOSSÉS
01 48 83 67 47 Site Internet : La griffe noire Aux polars, c’est un peu l’inspecteur Harry aux films. Son premier roman, ça été vraiment…un grand punch, d’ailleurs la grande révélation, c’est qu’on aurait pu penser qu’elle était une américaine, elle écrit un peu à l’anglo-saxonne. Il y a Fred Vargas, tasse de thé, dentelle, 18ième, très psychologique. Et puis il y a Maud ...

Ciel de cendres - Maud Tabachnik - L'avis du libraire - Suite
Posté par : Marianne le 07/06/2010
Malheureusement, ce livre est basé sur des informations fausses. Petlura n'a pas du tout "tué 100 000 juifs", comme prétend l'auteur. Mais au contraire, il faisait tout son possible pour arrêter les pogroms et punir ceux qui les faisaient. Sa république, pour la première fois dans l'histoire, a donné une autonomie politique et culturelle à la communauté juive. Tous les documents de sa république sortaient en 4 langues (Ukrainien, Russe, Yddich et Polonais). L'argent de Republique Populaire d'Ukraine portait une nomination en yddich également. Les écoles juives, pour la première fois dans l'histoire, étaient reconnues égales aux écoles russes et ukrainiennes...
Une autre chose, c'est que toute l'Ukraine entre 1914 et 1922 était un énorme pogrome en soit. Toutes les armées, hélas, faisait ce genres de crimes: les blancs, les bolsheviks, les ukrainiens, les seniors de guerre de toute sorte... Malgés les tentantives des dirigents de plusieures armées, dont Petlura, de raisonner les gens armés et indisciplinés.
Petlura a condamné à mort deux chefs militaires qui faisaient parti de son armée, lorse qu'il a appris qu'ils ont entrepris les pogromes. C'était une personnalité très tolerante, mais sans beaucoup de contrôle sur ses troupes armées. De nombreaux documents sont disponibles sur ce sujet. J'aimerais inviter Maud Tabachnik à les consulter avant de propager des calomnies et des généralités insultantes.
Posté par : Delille le 27/05/2010
J'ai deja lu 'Ciel de Cendres' en version Francaise at je le trouve excellente ,Maintenant je cherche autrui des oeuvres de Mme. Tabachnik. Des que je parlait a mes amis anglais de cette belle auteur ils me demande s'ils existe les traductions anglais. Pouvez vous me donner l'informations sur ce sujet?
Wells Louis-Norman
Posté par : mic le 31/10/2009
Je viens par hasard de découvrir "we tv culture", en regardant le clip de l'un de mes auteurs français préférés, Maud Tabachnik (ciel de cendres), que je n'ai pas encore lu. Enfin une émission qui parle simplement de littérature, bien loin des prestations nombrilaires des "bobos parisiens" omniprésents à la télévision, qui fatiguent beaucoup de monde en ce moment. Pour revenir à Maud, je viens de relire le terrifiant "5ème jour" avec un plaisir tout aussi grand et vient d'apprendre que l'auteur venait de terminer la suite, sortie prévue février 2010, sous le titre "ne te retourne pas". J'espère que mon info est bonne et que je ne me suis pas trompé, pouvez-vous me confirmer,car celui-là, je l'attend avec impatience. Encore bravo, web tv culture, et à bientôt.
Ciel de cendres - Maud Tabachnik - Commentaires - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.