Pour recevoir notre newsletter
+
Hélène Mercier-Arnault
Au fil des notes
 
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
Hélène Mercier Arnault, merci de nous recevoir sur Web Tv Culture. Au fil des notes c'est aux éditions Plon. C'est un livre de souvenir, une autobiographie, comment le qualifieriez-vous cet ouvrage?

Hélène Mercier Arnault (Au fil des notes) :
Je n'avais jamais songé à écrire, mais j'ai eu envie de relever le défi que je trouvais enthousiasmant pour différentes raisons, notamment pour rendre un hommage à ma soeur, disparue de façon tragique. Elle accompagne le livre tel un ange gardien. Et aussi une occasion de parler de musique classique, un sujet que peu de gens connaissent et connaissent bien. Donc j'ai pensé à toutes les questions qu'on a pu me poser au cours de ma carrière et des questions qu'on se pose, nous, en tant que musiciens et les introduire à travers mon expérience personnelle. Alors la plupart des concerts, dont je parle dans ce livre, je les ai fait pendant les deux dernières années. C'était une manière d'aborder la musique à travers un vécu personnel, le parcours de la musicienne dans les coulisses, la vie de l'intérieur à travers ses doutes, ses peurs et ses rendez vous avec la plénitude.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
Un livre de souvenirs, une autobiographie, c'est aussi une façon de regarder un petit peu en arrière, d'aller puiser dans son passé. Est ce que parfois c'est douloureux?

Hélène Mercier Arnault (Au fil des notes) :
C'était émouvant. Comme je dis dans le livre j'adore la nostalgie, donc ça n'est pas non plus de la mélancolie. J'aime beaucoup me rappeler de souvenirs, je me rappelle souvent de souvenirs heureux mais à partir du moment aussi où j'ai voulu parler de ma soeur, c'est vrai que ça a été douloureux par moment. Mais en même temps,permettre de peut être donner une lueur d'espoir ou un certain réconfort à des gens qui auraient vécu le même type de situation tragique peut aussi apporter beaucoup de satisfaction.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
Votre soeur Madeleine, il y a une très jolie photo d'elle dans le livre, était donc une virtuose du violon et c'est par elle que vous avez découvert la musique. S'il n'y avait pas eu votre soeur Madeleine, la rencontre avec la musique ne se serait peut être pas faite?

Hélène Mercier Arnault (Au fil des notes) :
Ma soeur a emmené la musique, c'est elle qui a fait entrer la musique à la maison. Elle avait six ans de plus que moi donc j'étais très très jeune quand elle a commencé. J'étais naissante quand elle a commencé le violon, ce qui fait que je n'ai jamais connu ce que c'était qu'une maison sans musique. Disons que j'ai été particulièrement motivée à progresser le plus rapidement possible afin de jouer avec elle et de partager son univers.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
Vous évoquez dans le livre certains moments de doute, d'angoisse, parfois même de trac avant de monter sur scène. C'est aussi un livre où les anecdotes sont souvent amusantes. Finalement, on s'amuse bien quand on est artiste virtuose! Il y a des photos de fous rires, moment avec madame Chirac, on voit que votre vie d'artiste vous procure des grands moments de joie.

Hélène Mercier Arnault (Au fil des notes) :
Oui des grands moments de joie et le musicien aime les blagues les plus enfantines qui nous plongent dans un fou rire et d'absurdité totale et c'est ce qui est agréable. Il y a beaucoup de joie de vivre. Effectivement, le musicien est un enfant, garde l'enfant en lui, présent jusqu'à la mort en général parce qu'il a besoin probablement d'un contre poids au sublime.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
La construction aussi est importante. Vous avez choisi de faire de petits paragraphes et des chapitres assez courts, comme si vous délivriez à un ami des ressentis, des émotions.

Hélène Mercier Arnault (Au fil des notes) :
Alors, le journal... j'ai souhaité ne pas y mettre de dates, qu'il n'y ait pas de chronologie. Alors, il y en a un tout petit peu entre évidemment mes études uniquement. Sinon il y a beaucoup de retours en arrière. Il y a des passages qui sont peut être un petit peu plus compliqués mais j'ai souhaité qu'il y ait des respirations entre les passages les plus ardus.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
C'est donc une part de vous même que vous nous offrez avec cet ouvrage? C'était le but?

Hélène Mercier Arnault (Au fil des notes) :
Non, c'était de parler de musique classique et de rendre un hommage à ma soeur et la faire revivre. Et j'ai dû, probablement pour cela, donner une part de moi-même, sinon ça n'aurait pas eu de sens.

Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
Merci beaucoup Hélène Mercier Arnault de nous avoir reçu. Au fil des notes, c'est donc votre journal, livre de souvenirs et c'est aux éditions Plon.
Philippe Chauveau
 
Au fil des notes d'Hélène Mercier-ArnaultAu fil des notes
Aux Editions Plon
À la une : Hélène Mercier-Arnault - Au fil des notes

Présentation Portrait Le livre L'avis du libraire AVIS DU LIBRAIRE Avis des lecteurs
Née au Québec, Hélène Mercier Arnault est l'épouse de l'un des plus grands patrons français. Elle aurait pu se contenter d’être « la femme de ». Mais ce serait bien mal la connaître.
Derrière son apparente douceur se cache une femme déterminée qui a trouvé dans la musique la passion de sa vie.
Discrètement, Hélène Mercier Arnault, poursuit sa carrière de pianiste virtuose, jouant sur les plus grandes scènes du monde. Mais elle connait aussi le rôle qu’elle doit jouer auprès ...

Au fil des notes d'Hélène Mercier-Arnault - Présentation - Suite
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
Bonjour Hélène Mercier Arnault, merci de nous recevoir chez vous à Paris. Au fil des notes, c'est le livre que vous publiez aux éditions Plon. Le grand public vous connait assez peu, vous êtes une femme discrète et pourtant vous êtes une artiste reconnue un petit peu partout dans le monde. Vous êtes originaire du Québec, vous êtes née à Montréal. Quels souvenirs gardez-vous de votre enfance là-bas au Québec?

Hélène Mercier ...

Au fil des notes d'Hélène Mercier-Arnault - Portrait - Suite
Philippe Chauveau (Web Tv Culture) :
Hélène Mercier Arnault, merci de nous recevoir sur Web Tv Culture. Au fil des notes c'est aux éditions Plon. C'est un livre de souvenir, une autobiographie, comment le qualifieriez-vous cet ouvrage?

Hélène Mercier Arnault (Au fil des notes) :
Je n'avais jamais songé à écrire, mais j'ai eu envie de relever le défi que je trouvais enthousiasmant pour différentes raisons, notamment pour rendre un hommage à ma soeur, ...

Au fil des notes d'Hélène Mercier-Arnault - Le livre - Suite

Marie Adélaïde Dumont
Librairie Doucet - Le Mans
66 avenue du Général de Gaulle
72000 LE MANS

Hélène Mercier Arnault est connue dans le monde de la musique sous le nom d'Hélène Mercier et un peu plus dans le monde des grands industriels français puisqu'elle est la femme de Bernard Arnault. Elle signe ici un livre sur sa vie, sa passion pour la musique, ses rencontres. Ce livre est une conversation à bâtons rompus. On va évoquer, ...

Au fil des notes d'Hélène Mercier-Arnault - L'avis du libraire - Suite

Marie Adélaïde Dumont
Librairie Doucet - Le Mans
66 avenue du Général de Gaulle
72000 LE MANS

Hélène Mercier Arnault est connue dans le monde de la musique sous le nom d'Hélène Mercier et un peu plus dans le monde des grands industriels français puisqu'elle est la femme de Bernard Arnault. Elle signe ici un livre sur sa vie, sa passion pour la musique, ses rencontres. Ce livre est une conversation à bâtons rompus. On va évoquer, ...

Au fil des notes d'Hélène Mercier-Arnault - L'avis du libraire - Suite
Posté par : nicole tremblay, peintre le 04/12/2011
À Hélène Mercier-Arnault,

Ai lu AU FIL DES NOTES… durant les trois jours de la fin de semaine dernière. Lecture entrecoupée par un programme de trois jours de musique dans un salon privé à Mont Saint-Hilaire.
Mon amie Lorraine Prieur, pianiste, recevait pour saluer l’arrivée de son deuxième piano à queue tout blanc venu enlacer le noir déjà dans sa vie depuis de nombreuses années.
Et je lisais entre temps Hélène Mercier chez moi à Beloeil, de l’autre côté du Richelieu.
Le samedi, Lorraine Prieur, salonnière des temps modernes, présentait quatre musiciens du groupe des Six Pianos d’Orford dans un programme vigoureux et nous faisait entendre la différence entre le vieil Ébène et le jeune Ivoire.
Et je lisais toujours Hélène Mercier entre les événements musicaux proposés.
Il y avait le prix d’Europe 1998, Mariane Pateneaude, Francis Perron, détenteur d’ un doctorat en interprétation , Lorraine Prieur professeur au Conservatoire durant des année et Sandra Murray professeur au Mont Orford.
En poursuivant ma lecture, j’ai découvert Hélène Mercier par ses amis.
Elle me parle.
De Nigel Kennedey, que je connais depuis quelques années. Dès qu’il touche une corde de son violon, je frissonne.
De sa belle amie Brigitte Engerer.
Pour mon anniversaire, il y a deux semaines, je me suis procuré l’intégral des Nocturnes de Chopin interprétées par Brigitte Engerer. Elle m’accompagne dans mon atelier depuis. L’entrevue qu’elle a accordée à Mireille Dumas, il y a deux ou trois ans, me l’a fait adorer. Elle a dit, je la site de mémoire, s’être complue dans des amours difficiles , impossibles, sans doute inconsciemment pour demeurer fidèle et exclusive à sa musique. Et moi à ma peinture… je l’ai compris en l’écoutant. Comme elle, j’ai crains ne plus pouvoir continuer ma vie d’artiste à la suite d’un cancer semblable au sien. Heureusement la vie fut bonne pour nous.
Et de Glenn Gould, que j’ai choisi de peindre entre autre retiré de la scène, dans le cadre d’une série de vingt tableaux sur le XXième siècle que j’ai réalisée pour un mécène. Un être entier, authentique. Ai aimé lire les motifs invoqués qui l’ont incité à quitter la scène pour le studio d’enregistrement. Satisfaire davantage sa quête de perfection. Éloigner les démons qui le paralysaient. Pourquoi pas.
Je lisais Hélène Mercier expliquant la musique que je courrais entendre chaque jour à mon salon de musique de Saint-Hilaire. Osmose incroyable entre ma lecture et mes concerts. Complémentarité.
Et je ne vous ai jamais entendue jouer, ni en concert, ni à Radio-Canada, ni sur un enregistrement.
Vous vous faites rare au Québec.
Déjà j’admire votre persistance. Votre détermination. Votre talent reconnu par les plus grands musiciens du XXième siècle. Votre style d’écriture démontre une maîtrise et de la langue et de la musique en tant que mode de vie et de pensée. Fine mouche, vous avez su orchestrer vie de couple et de famille en sachant doser vos implications. Bel exemple d’équilibre.
Il me reste à vous entendre. Je connais la Hélène Mercier d’ AU FIL DES NOTES … .
Lors de mon Prochain arrêt chez Archambeault , je reviendrai avec un de vos enregistrements afin de connaître VOTRE SON.
Merci pour cette fin de semaine musicale intensive en partie grâce à votre écriture.
En toute admiration,

Nicole Tremblay
Peintre et historienne de l’art
www.nicoletremblaypeintre.com
nicoletremblaypeintre@videotron.ca

Beloeil, 2 décembre 2011



Au fil des notes d'Hélène Mercier-Arnault - Commentaires - Suite
Web Tv Culture : Premier programme audiovisuel sur le Net consacré à l'actualités littéraire.

Web Tv Culture se veut un lieu de rencontres pour tous les amoureux des livres :

- Auteurs
- Lecteurs
- Libraires
- Éditeurs

Qu'est-ce-que WebTvCulture ?
Inscrivez-vous ici pour recevoir nos programmes en avant-première
Mentions légales
Contactez-nous

Web Tv Prod Structure entièrement dédiée à la vidéo sur Internet proposant une solution globale et intégrée : captation, montage, création, intégration, hébergement, diffusion en streaming de vidéo flash (web tv, site vidéo, bannière vidéo, vidéo mail, vidéo flash) diffuse les webtv suivantes :
Web Tv Culture : web tv sur l'actualité des livresen vidéo (émissions, interviews, reportages chez les auteurs, écrivains, romanciers) - webtvculture l'actualité littéraire en vidéo.
Web Tv Tourisme : web tv exclusivement dédiée à la découverte audiovisuelle du patrimoine touristique sur Internet - webtvtourisme votre office de tourisme en vidéo.